Cass McCombs (usa)

It's alive
Le Saint des Seins le 27 mars 2012 L’Amérique qui tue : Cass McCombs, héros méconnu du XXIe siècle, rédige un éblouissant chapitre de folk made in U.S. Tandis que les hypes se suivent, se ressemblent et laissent dans leur sillage espoirs détruits et auditeurs fatigués, certains se tiennent à l’écart du monde et l’observent tourner, l’air de rien. Cass McCombs est de ceux là. Soutenue par la critique, l’aura du Californien grandit toutefois, au fil d’une discographie diffuse et en tout point sublime. A mi chemin entre pop somptueuse et folk noir, sa musique ravive un certain romatisme naïf et sombre parfois teinté d’un humour noir croisé chez Bill Callahan ou Morrissey. Un personnage complexe et mystérieux à découvrir absolument lors de cette date unique en France.
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *