Lydia Lunch’s Putan Club (usa-france-belgique-italie)

It's alive

Théâtre Garonne le 24 mars 2012

Lecture, musique et instant-art-movie, art + action (USA-France-Belgique-Italie) Création Théâtre Garonne, scène européenne de Toulouse, France, mars 2012.

Concert proposé par La Chatte à la Voisine dans le cadre de l'exposition des oeuvres de Vincent Fortemps au théâtre Garonne.

LYDIA LUNCH

Il y a t’il encore quelqu'un dans cette ville qui ne serait pas au fait que nous vivons dans le foutu centre de l’Enfer ? Eh bien, il est peut-être temps d’écouter Lydia Lunch et la laisser dévaster votre frileuse et doucereuse perception de la réalité.

Ron Athery, LA Weekly

Avec une voix magique, grossière, brute, sexy, sarcastique et tellement new yorkaise, l’artiste Lydia Lunch délivre de brûlantes performances de récitations qui emmène l'auditeur dans un monde de désespoir, de brutalité, de décrépitude de la morale urbaine et de l’éthique intime. Ses histoires sont hypnotiques et toxiques, ses personnages explosent avec une sorte d'énergie diabolique qui les rend effrayants même quand ils sont pathétiques. 

Bridget Haire

LE PUTAN CLUB

Le putan club est une cellule de résistance, caractérisée par un mode d'agir (actions de force en divers lieux). La résistance est organisée par les moyens archaïques et immédiats de notre siècle : sanguine ou vidéo, voix et rumeurs électriques, crayons, marqueurs, action-drawing ou graphisme ultra-craché, chars d'assaut et paroles comptées, comme dire de la peinture rupestre au conceptualisme le plus hardi, de l'avant-rock à la musique classique contemporaine à la techno/house plus brutale, du baiser sur la bouche au coup de pied au cul... C'est cette synergie qui donne sa force à la résistance : musique + arts plastiques + textes. Aussi les lieux de l'action sont pluriels : de la galerie d'art new-yorkaise au squat bosniaque, du musée allemand au club japonais, du théâtre français au bar andalou. Le putan club revendique une action debordienne/situationniste d'agit-prop ... hey baby, it's subversive ...

Membres du Club : François R. Cambuzat (F) : musique, voix, DJing & Vincent Fortemps (B) : peinture, dessins, vidéo-projection, instant-art-movie

textes, voix, chant, soundscapes : Lydia Lunch

cinémécanique : Vincent Fortemps

guitare, voix, composition, ordinateur : François R. Cambuzat

basse : Gianna Greco

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *