White Fence (usa)

It's alive
Le saint des Seins le 8 décembre 2012

Qualifier Tim Presley/White Fence d’artiste prolifique serait presque un euphémisme. Depuis plusieurs années, le multi-instrumentiste californien apôtre de l’esthétisme lo-fi rock garage cumule les projets et les enregistrements. On l’a vu en compagnie du groupe rock psyché Darker My Love, des punks de The Nerve Agents, aux choeurs et parfois à la batterie avec les Strange Boys, avec les mythiques The Fall et avec le tout aussi prolifique Ty Segall avec qui il vient de faire paraître Hair.

 
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *