Mikal Cronin (usa)

It's alive
Nîmes le 29 mai 2015  Le Saint des Seins le 20 juin 2012

Pote depuis le lycée avec Ty Segall - figure de proue du revival garage US avec Thee Oh Sees - les compères partagent tout : les mêmes influences sixties qu’ils revisitent à leur sauce lo-fi punk. Le même processus : tous deux multi-instrumentistes, ils composent et enregistrent en solo l’intégralité de leurs morceaux ( interprétés en live par un groupe au complet ). Et même les disques : enregistrant ensemble Reverse Shark Attack en 2009, brûlot psyché-garage-punk de haute volée !

Etudiant la musique au Californian Institute of the Arts et membre des obscurs Charlie & the Moonhearts, Epsilons ou encore Okie Dokie, Mikal Cronin sort de l'ombre de son acolyte en publiant son 1er album éponyme en 2011 sur Trouble In Mind Records ( The Fresh & Onlys, The Limiñanas ). Encensé par la critique ( Pitchfork, Uncut ), le jeune prodige se révèle doué et attentionné pour des arrangements complexes et fluides sans perdre un seul instant sa détonnante spontanéité rock n' roll !

Songwriter d'élégance, il nous évite bâillements et décrochages, variant les styles et les univers, dodelinant de l'acid-folk au grunge, le tout rempli de douces pépites pop psychédéliques… Entre White Fence, Sebadoh, Total Slacker et Jay Reatard.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *